kontakt
  • Cesla Amarelle
    Conseillère nationale PS, VD
    Cesla Amarelle
    «La participation des femmes est fondamentale pour la démocratie. Les pays qui comptent le plus de femmes dans leur parlement tendent à avoir des lois plus équitables et des budgets qui bénéficient aux femmes, aux enfants et aux familles».
    Website
    Facebook
    Twitter
  • Adèle Thorens Goumaz
    Conseillère nationale Les Verts, VD
    Adèle Thorens Goumaz
    «Le parlement ne représente actuellement pas correctement la population. Les sièges sont très largement occupés par des Messieurs d'un certain âge. Nous, les femmes, devons être plus présentes et apporter à la politique suisse notre regard et notre engagement propres. Il en va du bon fonctionnement de notre démocratie, mais aussi, certainement, des avancées dans les dossiers qui nous concernent plus spécifiquement, comme l'égalité salariale ou la meilleure conciliation de la vie professionnelle et familiale».
    › Website
    Blog
    Biographie
  • Ada Marra
    Conseillère nationale PS, VD
    Ada Marra
    «Nous serons de plus en plus nombreuses lorsque des femmes verront d’autres femmes aux postes clefs. N’ayons plus peur, ne craignons pas d’être moins bien. Notre place est au Parlement et aux postes de décisions».
    › Blog
    Facebook
    Twitter
  • Rebecca Ruiz
    Conseillère nationale PS, VD
    Rebecca Ruiz
    «L'égalité des sexes n'est de loin pas encore acquise dans notre pays. De nombreux efforts seront aussi nécessaires pour améliorer la conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée ou pour instaurer un congé parental pour les familles. Pour mener ces nombreux combats dans les prochaines années, il est indispensable de compter sur une présence plus importante de femmes au Parlement».
    Website
    Facebook
    Twitter
  • Géraldine Savary
    Conseillère aux Etats PS, VD
    Géraldine Savary
    «Le monde politique a besoin de plus de femmes. Au conseil des Etats, seul neuf femmes représentent les cantons de Suisse et siègent dans la Chambre Haute. Il y a des commissions, où je suis la seule femme (la commission de sécurité militaire). La sécurité du pays, la protection contre les dangers qui menacent notre pays touchent pourtant en premier les familles de Suisse, les femmes en particulier. Dans la commission des transports aussi, nous ne sommes que deux femmes sur treize, et ceci alors que la majorité des passagers des transports publics sont des femmes. Le monde politique, le Parlement, a besoin de femmes élues qui puissent intervenir afin d’améliorer concrètement la vie de notre population, des femmes en particulier. Comment voulons-nous changer la société si la moitié de ses membres n’est pas représentée à Berne? C’est impossible. Par conséquent, il est essentiel que plus de femmes nous rejoignent et œuvrent pour la population de ce pays».
    Facebook